Revista europea de historia de las ideas políticas y de las instituciones públicas


ISSN versión electrónica: 2174-0135
ISSN versión impresa: 2386-6926
Depósito Legal: MA 2135-2014

Presidente del C.R.: Antonio Ortega Carrillo de Albornoz
Director: Manuel J. Peláez
Editor: Juan Carlos Martínez Coll


INFORMES Y OFICIOS SOBRE ANDORRA DIRIGIDOS AL PREFECTO DE LOS PIRINEOS ORIENTALES, DELEGADO PERMANENTE EN ANDORRA. COMUNICACIÓN DESDE EL MINISTERIO DE ASUNTOS EXTERIORES FRANCÉS

Manuel J. PELÁEZ

A la date du 23 Septembre dernier, vous avez bien voulu me transmettre un tableau indiquant les Prix qui ont été proposés au Syndic Général pour les diferentes catégories de marchandises en provenance de la zone espagnole insurgée et destinées au ravitaillement des Vallées d’Andorre. Après avoir comparé ces prix avec ceux qui m’avaient été fournis pour les marchandises provenant des zones franches françaises, j’estime que l’avantage financier présenté par les premiers est trop considérable pour que le Co-Prince français puise ne pas accueillir la demande d’autorisation présentée par le Syndic Général des Vallées.
Tutefois, avant que l’agrément ne soit donné, j’ai l’honneur de vous prier de bien vouloir attirer l’attention du Conseil Général sur les conditions délicates, au point de vue financier, dans lesquelles aura lieu cette négociation. En raison de l’écart des cours entre la peseta de la zone insurgée (dont le cours officieux est 100 pesetas pour 175 francs) et le cours de la peseta à Valence (100 pesetas pour 49 Frs), le Co-Prince français se doit d’avertir le Conseil Général des risques éventuels que purra présenter le règlement de cette transaction, afin que l’assemblée andorrane s’assure toute garantie pour les modalités du paiement des marchandises de la zone insurgée.
Dans ces conditions, je vous serais obligé, en rappelant au Conseil Général la constante sollicitude que le Co-Prince français témoigne aux Vallées d’Andorre de prier la Syndic Général de vous informer des conditions exactes dans lesquelles se fera l’achat des produits destinés au ravitaillement de la population andorrane. Si ces conditions vous paraissent donnen pleine garantie au point de vue financier, vous pourrez autoriser le Conseil Général des Vallées à importer, par transit en France, les marchandises qu’il demande. Je verrais, d’ailleurs, intérêt, si certains produits, riz, café, savon, ne puvaient être fournis à des Prix avantageux, à ce que le Syndic Général eût recours aux marchandises provenant des zones franches françaises.
Au cas où la transaction projetée aurait lieu, je vous serais oubligé de bien vouloir me tenir au courant des procédés de paiement qui seront employés.
Le Ministre des affaires étrangers.
À Monsieur le Syndic Général des Vallées d’Andorre, Illustrissime Monsieur, Vous avez bien voulu me demander de vous autoriser à importer, par transit en France, différentes categories de marchandises en provenance de la zone espagnole insurgée et destinées au ravitaillement des Vallées d’Andorre.
J’ai l’honneur de vous faire connaître que le Co-Prince français tenant à donner aux Vallée d’Andorre un nouveau témoignage de sollicitude es disposé à autoriser le Conseil Général à importer les denrées qu’il demande.
Je vous serais, en consequence, obligé de m’informer des conditions exactes dans lesquelles se fera l’achat des produits destinés au ravitaillement de la population andorrane.
Si ces conditions vous paraissent donner pleine garantie au point de vue financier, l’autorisation d’importation vous será donnée aussitôt. J’ajoute qu’au cas òu certains produits: riz, café, savon, ne pouvaient être fournis à des prix avantageux, le Conseil Générale ut recours aux marchandises provenant des zones franches françaises.
J’attacherais du Prix à recevoir votre réponse par retour du courrier.
Veuillez agréer, Illustrissime Monsieur, l’assurance de ma considération distinguée.
Délégué Permanent pour l’Andorre, Illustrissime Monsieur, Vous avez bien voulu me demander de vous autoriser à importer, par transit en France, diferentes catégories de marchandises en provenance de la zone espagnole insurgée et destinées au ravitaillement des Vallées d’Andorre.
J’ai l’honneur de vous faire connaître que le Co-Prince français tenant à donner aux Vallées d’Andorre un nouveau témoignage de sollicitude est disposé à autoriser el Conseil Général à importer les denrées qu’il demande.
Toutefois, avant que l’agrément ne soit donné, je crois devoir attirer l’attention du Conseil Générale sur les conditions délicates, au point de vue financier, dans lesquelles aura lieu cette négociation.
En raison de l’écart des cours entre la peseta de la zone insurgée (dont le cours officieux est 100 pesetas pour 175 francs) et le cours de la peseta à Valence (100 pesetas pour 49 frs. 50), il est indispensable que le Conseil Général soit averti des risques éventueles que pourra présenter le règlement de cette transaction, afinque l’Assemblée andorrane s’assuré toutes garanties pour les modalités de paiement des marchandises de la zone insurgée.
Je vous serais, en conséquence, obligé de m’informer des conditions exactes dans lesquelles se fera l’achat des produits destinés au ravitaillement de la population andorrane.
Si ces conditions paraissent donner pleine garantie au point de vue financier, l’autorisation d’importation vous será donnée aussitôt.

J’ajoute que’au cas où certains produits: riz, café, savon ne pourraient être fournis à des Prix avantageux, je vous demande d’envisager la possibilité d’avoir recours aux marchandises provenant des zones franches françaises.
J’attecherais du Prix à recevoir votre réponse dans un très bref délai.
Veuillez agréer, Illustrissime Monsieur, l’assurance de ma consideration distinguée.

Recibido el 13 de abril de 2020. Aceptado el 21 de mayo de 2020





Nota bene:
Si necesita algún tipo de información referente al artículo póngase en contacto con el email suministrado por el autor del artículo al principio del mismo.
REVISTA EUROPEA DE HISTORIA DE LAS IDEAS POLÍTICAS Y DE LAS INSTITUCIONES PÚBLICAS es una revista académica, editada y mantenida por Revistasdederecho.com. La revista dejó de depender de la Universidad de Málaga en noviembre de 2013 y de www.eumed.com en noviembre de 2020, fecha en la que se conformó www.revistasdederecho.com. Para cualquier comunicación, envíe un mensaje a mjpelaez@uma.es, seghiri@uma.es o info@revistasdederecho.com.
A %d blogueros les gusta esto: